Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Solidarité - Social

Victime de violences intrafamiliales

Je suis victime de violences intrafamiliales ou conjugales

Comment signaler ma situation ?

  • Si une intervention des policiers est urgente, contactez le 17 ou le 112.

  • Vous pouvez vous rendre sur le portail de signalement des violences sexuelles ou sexistes (www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr, également accessible depuis le site service-public.fr). Le portail fonctionne 24/24 et 7/7 et vous permet d'entrer en relation par « tchat » avec un policier ou un gendarme spécifiquement formé, depuis un mobile ou un ordinateur, de façon tout à fait anonyme. Si vous êtes victime d'une infraction, l'opérateur pourra signaler votre situation au service de police compétent et prendre un rendez-vous avec des enquêteurs, le cas échant pour un dépôt de plainte.

  • Si vous êtes victime de violences conjugales et que vous ne pouvez pas faire usage librement et discrètement de votre téléphone, vous pouvez adresser un ou plusieurs SMS au 114, numéro d'urgence normalement destiné aux sourds et malentendants, qui alertera les services de police en cas de nécessité (cet usage sera limité à la durée de la période de confinement).

  • Un dispositif d'alerte entre les pharmacies et la police au profit des victimes de violences intrafamiliales a également été mis en place. Vous pouvez donc vous rendre dans une pharmacie pour signaler votre situation. Le pharmacien pourra alors prendre contact avec le service de police compétent pour vous prendre en charge selon un protocole qui a été fixé par le ministère de l'intérieur et l'ordre national des pharmaciens.

Vous pouvez également utiliser les services d'information suivants :

  • Le numéro d'appel 3919 violences femmes info qui est un numéro gratuit d'écoute et d'information anonyme (ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h pendant la période du confinement). Ce numéro n'est pas repérable sur les factures et les t éléphones ;

  • Le site www.stop-violences-femmes.gouv.fr qui référence les associations nationalesle site www.stop-violences-femmes.gouv.fr qui référence les associations nationalesou locales pouvant prendre en charge les personnes victimes de violencesconjugales ;

  • Le numéro d'appel 119 "Allo enfance maltraitée" qui est un numéro gratuit d'écoute au service de l'enfance en danger. Ce numéro n'est également pas repérable sur les factures de téléphone ;

  • « SOS VIOL » au 0 800 05 95 95 qui est un numéro gratuit d'informations pour les victimes de viol et d'inceste ;

  • Le numéro de prévention des violences conjugales pour préserver votre famille des violences : « faites-vous accompagner au 08 019 019 11 »,

 affiche portail signalement violences sexuelles sexistes

CETTE PAGE A-T-ELLE RÉPONDU À VOS ATTENTES ?

Entrée non valide

Entrée non valide

Entrée non valide